DOMAINE LACROIX-VANEL


Travail artisanal, vendanges manuelles, agriculture biologique.


En 2016, le vignoble est repris par Marc Olivier Bertrand, jeune vigneron de 39 ans doté d’une solide formation et d’une grande expérience. C’est lors d’une rencontre en 2015 avec Jean-Pierre Vanel que Marc Olivier et sa famille décident de s’installer à CAUX et de reprendre le DOMAINE LACROIX-VANEL pour perpétuer et développer l’œuvre entreprise sur ce remarquable Terroir Villafranchien.

A la vigne

Les cépages : Syrah, Grenache, Cinsaut et Mourvèdre pour les rouges.Grenache blanc, Roussanne et Vermentino pour les blancs.
Le mode de culture est destiné à produire une matière première la plus qualitative possible tout en respectant l’environnement. Des haies et des arbres sont maintenus autour des vignes pour favoriser la biodiversité. Cette biodiversité, associée à l’absence de traitements insecticides permet le développement de prédateurs d’insectes pouvant s’attaquer à la vigne.

Vendanges

Le choix de la date de vendanges est essentiel pour avoir un raisin assez mûr qui n’a pas encore perdu trop de son acidité. Cela va déterminer l’équilibre du futur vin, sa complexité aromatique et la souplesse des tanins. Les vendanges sont manuelles, en caissettes afin d’éviter d’écraser les raisins. Si nécessaire, un tri est effectué à la vigne.

Vinification

Rouges :

Les grappes sont éraflées, le raisin est foulé avant d’être mis en « macération » en cuve. C’est durant cette période que s’accomplit la fermentation alcoolique. Le pigeage permet d’enfoncer le « chapeau de marc » dans le jus. Celui-ci est quotidien au début puis moins fréquent par la suite afin d’éviter une sur-extraction des tanins. Après 2 à 4 semaine s’appuyant sur la dégustation, on « décuve ». La fermentation malolactique s’enchaîne naturellement. Les vins sont ensuite élevés en cuve, de 12 à 24 mois jusqu’à la mise en bouteilles.

Les blancs :

Le raisin est introduit directement dans le pressoir, en « grappes entières ». Le jus issu de ce pressurage va après une nuit de « débourbage » (décantation) être soutiré vers une autre cuve où se déroulera la fermentation. Du soufre, si nécessaire, est utilisé pour éviter une éventuelle « déviation » due à des levures ou bactéries non souhaitées, et ce à des doses très basses.

La cave

Le chai se trouve dans une ancienne cave du village de Caux, rue Victor Hugo. Elle est naturellement fraiche.
C'est dans l'ambiance de ce chais que nous vous accueillerons pour vous faire déguster nos cuvées.

RESTONS CONNECTÉS PAR NEWSLETTER

Pour ne rien manquer de mes actualités